FC REMOIS : site officiel du club de foot de Saint-Rémy-sur-Avre - footeo

COMMENT EVITER LES COURBATURES

13 septembre 2016 - 15:47

Comment éviter les courbatures

Avec cette reprise de football  de manière intense le corps vous parle. Il réagit et s’exprime à travers des réactions logiques mais parfois peu agréables : les courbatures. Dans cet article je vais vous donner quelques pistes pour expliquer comment elles apparaissent mais aussi comment s’en débarrasser…si possible

 Les courbatures viennent à la reprise d’une activité physique mise en sommeil ou bien lors d’un effort plus intense que d’habitude. Elles peuvent aussi très bien toucher les footballeurs amateurs que les joueurs pros. Elles apparaissent généralement 12 heures à 48 heures après l’effort et peuvent durer jusque 4 jours avec un pic lors 24-48 premières heures.

La raison de l’arrivée des courbatures n’est pas totalement expliqué mais plusieurs théories évoquent les microlésions des cellules musculaires, la réaction inflammatoire en réponse aux lésions des cellules musculaires ou encore la stimulation des terminaisons nerveuses de manière mécanique et chimique par le biais des lésions musculaires. Ecartez de votre tête cette vieille idée  que les courbatures sont dues à l’accumulation d’acide lactique dans les muscles. Car elle est éliminés dans les 2 heures qui suivent l’effort donc elle n’est absolument pas responsable des courbatures.

Au-delà de faire mal, les courbatures  donnent des muscles lourds et patauds. La sensation de ne plus être aussi mobile n’en est pas une : vous l’êtes vraiment. Attention alors aux risques de blessures.  Il est donc primordial de bien doser ses entrainement que ce soit en quantité(durée) et en qualité(thème) afin de ne pas surcharger des organismes fatigués. Un bon moyen d’évaluer l’état de fatigue des troupes est d’utiliser des sondages en fin de séances. Posez 2-3 questions sur papier à vos joueurs, exemple : d’un point de vue fatigue musculaire comment vous sentez vous de 1 à 10.(1 = peu fatigué – 10 = très fatigué)

Comment faire partir les courbatures ?

Si l’hydratation est essentielle pour faire sa séance d’entrainement boire un litre de plus ne vous fera pas échapper aux courbatures. Vous pouvez essayer les massages si votre structure le permet(présence d’un kiné dans le staff) si son efficacité est controversé elle aura le mérite de vous détendre.

La cryothérapie avec des températures très très froides (-80 -100) permet d’améliorer les temps de récupération mais tout le monde n’a pas accès à ces moyens technologiques. Alors il vous reste le passage à l’eau froide…Privilégiez l’alternance eau chaude et eau froide pendant 5min avec des passages de 30secondes.

Quant à ceux qui mettrons en avant que « oui tu aurais dû t’étirer » sachez au final que si ils sont importants parce qu’ils présentent l’intérêt d’améliorer l’amplitude articulaire, les étirements ne préviennent en aucun cas l’apparition des courbatures ni n’en diminuent les symptômes.

Au final, les courbatures sont créées par la libèration dans les cellules musculaires d’enzymes responsables d’un processus inflammatoire.  Alertées par ces enzymes, les cellules de l’immunité rappliquent au niveau des zones nécrosées et libèrent à leur tour des molécules chimiques responsables de la douleur et du gonflement. Cette réaction a pour but de réparer les muscles, et même de les fortifier : le muscle est renforcé au cas où le même type d’effort serait reproduit.

En d’autres termes, plus on s’entraîne, moins on est sujet aux courbatures. Alors prenez patience ça va aller de mieux en mieux.

MERCI AU SITE https://entrainementdefoot.fr/ 

Commentaires

La Boutique en ligne du FC REMOIS : nouvelles photos 21 jours
La Boutique en ligne du FC REMOIS 21 jours
La Boutique en ligne du FC REMOIS 21 jours
La Boutique en ligne du FC REMOIS 21 jours
Esteban STEEG a commenté Le groupe U14/U15 21 jours
Les equipes U10/U11 et U12/U13 et 7 autres : nouvelles photos 30 jours
Les equipes U10/U11 et U12/U13 et 2 autres 30 jours
Encadrement FC Remois 30 jours
Esteban STEEG est devenu membre 1 mois
LOTO DU FC REMOIS le Samedi 18 novembre 2017 1 mois
FCR vient de remporter le trophée 30 membres 1 mois
Williams lauret est devenu membre 1 mois
Le groupe U14/U15 et 3 autres 1 mois
Les U14/U15 et 5 autres : nouvelles photos 1 mois
Les U14/U15 et 3 autres 1 mois

LA BOUTIQUE EN LIGNE DU FC REMOIS

PicsArt_11-02-07.51.54.jpg

LE NOUVEAU BARÈME DISCIPLINAIRE EST BEAUCOUP PLUS SÉVÈRE

Alors que la violence est en hausse sur les terrains de football, la FFF a choisi de durcir les barème disciplinaires pour la saison à venir. Etat des lieux.

La saison dernière, notre rédaction a relaté de nombreux faits de violences qui se sont déroulés sur les terrains de football amateur. Si la hausse de cette violence reste assez marginale, on peut toutefois remarquer une augmentation dans la gravité des actes. C’est pour cela que la FFF a décidé en mars dernier de relever une grande partie des sanctions à l’encontre des joueurs mais aussi – et surtout – des staffs techniques.

Les sanctions concernant l’anéantissement d’une occasion de but (deux matchs), les fautes grossières (trois matchs) et les propos, gestes et (ou) attitudes susceptibles d’offenser une personne (de deux à quatre matchs) n’ont pas été modifiées, tout comme les comportements obscènes (qui heurtent la décence, la pudeur ou le bon goût). Les comportements grossiers et injurieux ont eux été augmentés d’un match de suspension (article 6).

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/08/Article-6-1024x254.JPG

Les comportements intimidants et menaçants (article 8) prennent deux matchs de suspension supplémentaire.

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/08/Article-8-1024x249.jpg

Les comportements racistes et discriminatoires (article 9), souvent oubliés par les arbitres et autres officiels, sont passés de six à dix matchs pour les joueurs – et cinq mois pour un membre du staff technique – quels que soient les auteurs et les victimes. A noter que c’est la seule sanction qui ne fait aucune différence sur la victime (joueur, entraîneur ou officiel).

Les sanctions des bousculades volontaires (article 10) et les tentatives de coups (article 11) ont été largement revues à la hausse avec de deux à six mois supplémentaires si la victime est un officiel. Par contre la disproportion des sanctions si la victime est un arbitre ou un joueur/entraîneur/dirigeant est très (trop ?) importante. 

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/08/Article-10-1024x263.jpg

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/08/Article-11-1024x253.jpg

Concernant les crachats (article 12), les sanctions restent similaires à part à l’encontre des joueurs, entraîneur et dirigeants avec un match en plus c’est à dire de 6 (rencontre) à huit matchs (hors rencontre). Même chose pour les actes de brutalité / coups (article 13.1) avec une légère hausse pour les joueurs, entraîneurs et dirigeants (+2 matchs).

Ce qui a été très sensiblement augmentés, ce sont les sanctions pour les coups occasionnant une blessure dûment constatée par certificat médical. Pour les officiels, ce sont trois ans de suspension qui ont ainsi été ajoutés au précédent barème.

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/08/Article-13-888x1024.jpg

C’est plutôt une bonne chose de la part de la FFF d’avoir augmenté les sanctions sur les faits les plus graves. Mais celles-ci sont encore beaucoup trop disproportionnées entre les officiels et les autres acteurs. C’est peut-être une piste à creuser pour les prochaines saisons…


En savoir plus sur http://www.footamateur.fr/nouveau-bareme-disciplinaire-beaucoup-plus-severe/#lrk4VlYG2urxkpVu.99 

Par Jérome Bouchacourt -8 août 2017
En savoir plus sur http://www.footamateur.fr/nouveau-bareme-disciplinaire-beaucoup-plus-severe/#lrk4VlYG2urxkpVu.99